Homélies du Père Gérard Joyau

Troisième dimanche de Pâques

année C

Scourmont, 1er mai 2022

Ac 5, 27b-32.40b-41 ;
Ps 29 (30), 3-4, 5-6ab, 6cd.12, 13 ;
Ap 5, 11-14 ; Jn 21, 1-19

Amour, obéissance et Esprit saint

1. L’amour pour Jésus

Les récits des évangiles après la résurrection de Jésus ont surtout pour but de montrer comment est née la foi des disciples dans le Christ ressuscité. On les entend confesser : « C’est le Seigneur ! » L’évangile de ce dimanche montre bien comment Jésus ressuscité se fait reconnaître par les siens pour susciter en eux la foi en sa résurrection, mais il nous dit aussi autre chose sur la relation de Jésus avec ses apôtres. Le dialogue de Jésus avec Pierre après cette pêche miraculeuse est unique dans le Nouveau Testament. Il porte sur l’amour : « Pierre, m’aimes-tu ? » – « Tu sais que je t’aime. »

Saint Joseph

Scourmont, jeudi 19 mars 2020

2 S 7, 4-5a.12-14a.16 – Ps 88

Rm 4, 13.16-18.22 – Mt 1, 16.18-21.24a

 Saint Joseph, un modèle pour les disciples de Jésus

L’une des prières de cette messe (la Prière sur les offrandes) présente saint Joseph comme celui qui s’est consacré tout entier à servir Jésus, le Fils de Dieu, né de la Vierge Marie.

Messe du jour de Noël

année C

Scourmont, 25 décembre 2021

Is 52, 7-10 - Ps 97

He 1, 1-6 - Jn 1, 1-18

Dieu et l’homme

« Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. » Aujourd’hui, nous fêtons Dieu qui devient homme dans la deuxième personne de la sainte Trinité, le Verbe qui prend la nature humaine pour devenir homme comme nous. Il a habité parmi nous, il s’est uni à nous, pour que nous soyons unis à lui. Désormais et plus que jamais, le mystère de Dieu et celui de l’homme sont liés. La fête de Noël, c’est la fête du Jésus de Bethléem, qui naît dans la pauvreté et l’humilité, mais c’est d’abord la fête de Dieu qui vient sauver l’humanité, selon la parole de saint Irénée : « Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne Dieu. »

7e dimanche du Temps ordinaire

année C

Scourmont, 20 février 2022

1 S 26, 2.7-9.12-13.22-23 ; Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 8.10, 12-13

1 Co 15, 45-49 ; Lc 6, 27-38

« Aimer ses ennemis »

En ces jours, est-ce bien raisonnable de parler d’amour, et encore plus d’amour des ennemis ? N’est-ce pas pure folie ? Ne va-t-on pas nous rire au nez, rire au nez des chrétiens, comme à des gens complètement déconnectés des réalités de vie, comme on l’a fait souvent ? Ce n’est pas ici le lieu de commenter les événements du monde, mais il nous revient de scruter maintenant la Parole de Dieu, pour en vivre. Qu’est-ce que cet évangile nous dit aujourd’hui ? Comment peut-il influencer notre comporte­ment quotidien ?

33e dimanche du Temps ordinaire

année B

Scourmont, 14 novembre 2021

Dn 12, 1-3 ; Ps 15 (16), 5.8, 9-10, 11

He 10, 11-14.18 - Mc 13, 24-32

Le retour du Christ

Le retour du Christ : tel est, me semble-t-il, le thème central, la clé de lecture de cet évangile : « Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées avec grande puissance et avec gloire. » Voilà ce qui est annoncé.

3e dimanche du Temps ordinaire

année C

Scourmont, 23 janvier 2022

Ne 8, 2-4a.5-6.8-10 ; Ps 18 (19), 8, 9, 10, 15

1 Co 12, 12-30 ; Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21

 

« Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle. »

1. Jésus

« L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle. » Jésus reprend ainsi à son compte les paroles du prophète Isaïe. Remarquons les trois éléments de ces paroles d’Isaïe.

33e dimanche du Temps ordinaire

année B

Scourmont, 14 novembre 2021

Dn 12, 1-3 ; Ps 15 (16), 5.8, 9-10, 11

He 10, 11-14.18 - Mc 13, 24-32

Le retour du Christ

Le retour du Christ : tel est, me semble-t-il, le thème central, la clé de lecture de cet évangile : « Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées avec grande puissance et avec gloire. » Voilà ce qui est annoncé.