68. SI ON COMMMANDE A UN FRÈRE DES CHOSES IMPOSSIBLES


1 Voici ce qui peut arriver : on commande à un frère des choses difficiles ou impossibles. Il acceptera l'ordre donné avec grande douceur et en désirant obéir.

2 S'il voit que le poids de la charge dépasse tout à fait la mesure de ses forces, il dira à son supérieur pourquoi il ne peut pas le faire. Il présentera ses raisons avec patience et au bon moment,

3 sans se montrer orgueilleux, sans résister, sans s'opposer.

4 Si, après ces remarques, le supérieur continue à commander les mêmes choses, alors le frère doit le savoir : il est bon pour lui de faire la chose qu'on lui ordonne.

5 Et, par amour, confiant dans l'aide de Dieu, il obéira.

[Retour à l'index]