57. LES ARTISANS DU MONASTÈRE


1 Quand il y a des artisans au monastère, ils feront leur métier avec beaucoup d'humilité, et si l'abbé le leur permet.

2 Mais il peut arriver ceci : un frère artisan se croit grand parce qu'il fait bien son métier. Il pense qu'il rapporte quelque chose au monastère.

3 Alors on lui enlèvera ce travail. Et il ne s'en occupe plus, sauf s'il devient humble et si, à cause de cela, l'abbé lui donne l'ordre de reprendre son métier.

4 Quand on vend un objet fabriqué par les artisans, cet objet passe par les mains de plusieurs personnes. Elles feront attention à ne se permettre aucune malhonnêteté,

5 elles se rappelleront toujours l'histoire d'Ananie et de Saphire (Actes 5,1- 11). Ceux-là, ils ont subi la mort dans leur corps.

6 Mais ces personnes et tous ceux qui sont malhonnêtes avec les biens du monastère auront peur de souffrir la mort dans leur coeur.

7 Pour fixer les prix, on ne se laissera pas gagner par la passion de l'avarice.

8 On vendra les objets toujours un peu moins cher que les autres artisans,

9 « pour qu'en tout on rende gloire à Dieu » (1 Pierre 4, 11).

[Retour à l'index]