Chapitre 4 septembre 2011

 

 

RB 35 – Du service de la cuisine

 

Dans la longue série de chapitres (31-41) de la RB, qui traitent de divers aspects de la vie communautaire, le chapitre 35, qui traite du service des tables – ou de la cuisine – est un chapitre charnière qui souligne un aspect essentiel de la vie monastique, comme de toute vie chrétienne : le service mutuel. Le chapitre est assez long, mais tout l’essentiel est dit dans les six premiers versets :

 

Les frères se serviront les uns les autres ;  nul ne sera dispensé du service de la cuisine, sauf maladie ou affectation à une tâche vraiment nécessaire.

Car ce servie accroît le mérite et la charité.

On procurera des aides aux faibles pour qu’ils ne travaillent pas avec tristesse.

Tous auront des aides selon que l’exigeront l’importance de la communauté et les conditions locales.

Si la communauté est nombreuse, le cellérier sera dispensé de la cuisine et, comme nous l’avons dit, ceux qui sont occupés à des besognes plus utiles.

Les autres se serviront mutuellement avec charité.

 

          Le mot clé de ce texte est le verbe servir, qui revient au début et à la fin. Ce mot clé relie ce chapitre à celui du soin des malades et des anciens (ch. 36), à celui sur le service des tables et sur les lecteurs de table, et le service du cellérier.  Au-delà de cela il y a la vision du monastère comme une école du service du Seigneur, et de la notion de la prière comme d’un service.

 

          Ce chapitre 35 pose le fondement du service mutuel, qui sera repris de façon plus détaillée dans les chapitres suivants – 36 : soin des malades ; 37 : soin des vieillards et des enfants.

 

          Théologie paulinienne de service : Cette notion revient dans les épitres pastorales.  Il s’agit d’un charisme …. Gal 5,13 – se servir mutuellement dans la charité. La joie dans le service.  Le Christ comme récompense. 

 

          Les paroles du Christ : celui d’entre vous qui veut être grand

          le Fils de l’homme n’est

 

Vie cénobitique

 

Le caractère mutuel du service.

cf. obéissance mutuelle

cf. chapitre 72 : bon zèle

---

Quelle sera notre récompense

Même les faibles… (aide)

Pas attristés

******

Le reste du chapitre : quelques questions pratiques (rôle du cellérier)

 

Ritualisation : lavement des pieds – demande de prière.

 


 

www.scourmont.be